Spiders

Clan-Spiders
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Merak et son cerf volant

Aller en bas 
AuteurMessage
TiTe PuCe
Spiders
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 31
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Merak et son cerf volant   Sam 10 Nov à 15:27

Voila la candidature de Merak quand on jouait a ogame, énorme Surprised

Citation :

Bonjour, je m'appelle MeraK et je suis un bisounours. Un vrai, si, si, c'est
juré !! Juste histoire de tester un peu le über truc avec le nombre de signes
qui défile agauche, c'est super mytho en fait !! Bon, on va voir si j'arrive
jusqu'à la limite des 6000 signes, ca risque d'être super chaud quand même !!
Qu'est ce que je pourrais bien raconter pour arriver jusqu'à 6000 signes.
Tiens, je vais raconter l'histoire de Bob le cerf-volant.
Il était une fois un cerf-volant, on va l'appeler Jean-Yves. Jean-Yves était
possédé par un sale gosse du nom de Téquila (ses parents, alcooliques,
n'étaient pas très inspirés) qui, la plupart du temps, le laissait seul dans
son garage où il s'ennuyait, ce qui ne laissait a notre pauvre cerf-volant que
peu d'occasions de s'amuser !! Comme Téquila était un vraiment sale mioche et
que Jean-Yves commençait a prendre la poussière, il décida qu'il devait
s'échapper pour trouver un autre garçon avec qui jouer. Malheureusement, un
terrible vérité lui sauta aux yeux : il n'avait pas de jambes pour s'échapper
!! (Bon, vous allez me dire, comment ca se fait qu'il a des yeux pour que la
vérité lui saute dessus alors, mais BORDEL C'EST UNE METAPHORE TU PIGES !!!)
Notre pauvre cerf-volant dut donc se résoudre a attendre que le tortionnaire qui
était son propriétaire voulut le sortir de son garage pour jouer avec lui. Après
huit mois d'attente, ce jour arriva enfin. Téquila s'amena et sortit le
cerf-volant, le monta et commenca à lui donner un peu de mou. Ca faisait
longtemps que Jean-Yvers n'avait pas eu cette sensation, ce vent qui lui
caressait les voiles !! Mais Il se rappela vite que c'était le moment ou jamais
de s'échapper pour essayer de se trouver un nouveau maître moins cruel. Il
essayé donc de tirer de toutes ses forces, mais Téquila le retenait fermement,
même s'il réussissait a gagner de l'altitude. Pendant ce temps-là, des nuages
menacants commencaient a couvrir le ciel, annoncant un orage a venir. Le
cerf-volant continua a se débattre, les bourrasques de vent qui annoncaient la
venue de l'orage et qui se faisaient de plus en plus fortes l'aidant dans sa
tache. Le sale mioche se cramponnait pourtant toujours au cerf-volant... On
aurait dit que finalement il y tenait quand même un peu !! Jean-Yves avait
presque des remords... mais ce n'était pas vraiment le moment de faire marche
arrière !! il était maintenant au niveau des nuages et de grosses gouttes
commencaient a bombarder la colline d'où ils se trouvaient, on entendait le
tonnerre gronder et les éclairs se faire de plus en plus menacants. Jean-Yves
aperçut l'enfant qui pleurait en essayant de garder son cerf-volant, sous une
pluie battante, alors que l'orage faisait rage. Il se dit que finalement, il
était peut-être pas si cruel que ca, et s'il le sortait pas souvent c'est juste
parce qu'il vivait en bretagne donc il pleuvait tout le temps et il avait pas
l'occasion de jouer avec lui. Il essaya donc de rebrousser chemin ; mais le
vent qui l'avait tant aidé auparavant lui barrait maintenant la route et
continuait a le pousser dans les nuages. Il se débattait de toutes ses forces
quand XZRRRT !! Un gros flash, Jean-Yves n'eut que le temps d'apercevoir le
cadavre carbonisé de son ancien propriétaire avant de tomber dans les vapes.
Il se reveilla sous un ciel dégagé, dans de l'herbe humide, avec un ruisseau qui
passait a proximité. Il constata bien vite que sa belle voilure rose (il faut
croire que son père avait quelques tendances homosexuelles vu que la 206
(voiture de gay) qui lui tenait compagnie dans le garage était également rose)
avait complètement cramé, il ne restait plus que quelques traces noires et sa
carcasse qui avait pas mal morflé aussi.
Jean-Yves attendit là pendant des jours, des semaines, des moi, jusqu'au moment
où un mioche vint le trouver et l'emmena chez lui. Son père essaya alors le
réparer avec un drap de lit et une taie d'oreiller, ce qui était pas super
classe puisqu'il y avait plein de coeurs déssinés dessus... encore pire qu'une
voilure rose quoi. Le petit garçon semblait aussi enchanté que Jean-Yves quant
à sa nouvelle gueule : il n'osa longtemps pas utiliser le cerf-volant tellement
il était hideux. Mais bon, comme tous ses potes en avaient un et qu'il était le
seul con a rester chez lui quand les autres jouaient avec le leur, il finit par
se résigner a emmener Jean-Yvers faire une balade pour enfin jouer avec lui.
Malheureusement, non seulement il était super laid et tous ses potes se
foutèrent allègrement de sa gueule, mais en plus les draps ne valaient pas du
tout l'ancienne toile avec laquelle le cerf-volant était fait, il avait donc
toutes les peines du monde à décoller. Le gamin (on va l'appeler Lampadaire)
rentra donc chez lui, Jean-Yves sous le bras, sous les quolibets de ses
camarades. Seulement Jean-Yves remarqua qu'il ne prenait pas la direction du
garage une fois qu'il était rentré, mais qu'il coutournait la maison. Notre
pauvre Jean-Yves se vit alors jeter dans un endroit sombre et puant, entouré de
boites de conserves vides, de poisson faisandé, de cadavres d'animaux mutilés et
d'un bras. Mais oui, c'était ca, ce sale mioche l'avait jeté dans la poubelle !
Jean-Yves essaya de se hisser hors de là avant de se rappeler qu'il n'avait
toujours pas de jambes, encore moins des bras. Il essaya alors de crier de
toutes ses forces pour qu'une âme charitable le sorte de là, mais il se rappela
ensuite que, pas de bol, il n'avait pas de bouche non plus !
Il n'avait pas d'autre choix que d'attendre dans le noir et dans la puanteur un
sort qui ne serait sans doute pas brillant.
Epilogue
4 jours plus tard, les éboueurs faisaient leur tournée comme chaque mardi. En
vidant les poubelles de la famille Hamster, Jean-René l'éboueur remarqua entre
les cadavres d'animaux un cerf-volant, alors que son fils en voulait un. Mais
son collègue lui fit remarquer que les motifs en forme de coeur étaient
vraiment hideux. Jean-Yves finit sa triste vie dans l'incinérateur communal.


_________________
TiTe FeMMe Du CheF (l)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeraK
Spiders
avatar

Nombre de messages : 301
Age : 30
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: Merak et son cerf volant   Sam 10 Nov à 20:59

J'étais trop fort. Cool (mais tellement cruel... pauvre cerf volant !! Je me rappelais plus que l'histoire était si triste...)


Je suis toujours trop fort Cool . (mais moins cruel Shocked )

N'empêche, je regrette trop qu'on ait plus le topic des recrutements d'ogame de l'ancien forum, on avait eu de ces perles !

Je me rappelle que vu qu'on était une des meilleures guildes de l'univers 23 pendant quelques temps (eh ouais Cool ), on recevait des tonnes de candidatures bullshit-SMS, du coup je m'étais amusé a faire un formulaire de recrutement ouphe guedin histoire de faire un peu le tri... Du coup on avait fait un topic spécial avec les réponses les meilleures/pires selon le point de vue...



PS : faut déplacer dans la section publique :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Merak et son cerf volant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Machine à Cerf-Volant
» un sousmarin volant ou un avion sousmarin
» Alcool au volant!
» Les bonnes pratiques au volant !
» Le cerf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spiders :: Public :: Discussions Libres-
Sauter vers: